Le dispositif Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)

Le terme de Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) revient à mettre à la location un ou plusieurs biens meublés (résidence de tourisme, EHPAD, résidence sénior…) par un bail commercial.

Que vous exerciez cette activité de LMNP en direct ou en confiant la gestion quotidienne à un exploitant, ce statut vous donne accès un des régimes fiscaux intéressants permettant de développer votre patrimoine immobilier tout en neutralisant l’impact de sa fiscalité.

Les régimes fiscaux

  • Le régime micro-BIC : il permet de n’être imposé que sur la moitié des recettes (abattement de 50%) si le montant des recettes est inférieur à 70.000 euros HT. 

Ce régime ne permet pas de constater de déficit fiscal. Aucune comptabilité n’est à tenir et il ne permet pas la récupération de la TVA

  • Le régime réel : il permet de percevoir des revenus peu ou pas fiscalisés par le jeu des déductions de charges et des amortissements pratiqués.

Le mode de calcul du résultat est donc : recettes – charges – amortissements

Le régime réel implique la tenue d’une comptabilité (bilan comptable…) et la gestion de la TVA (déclaration, récupération).

Récupération de la TVA 

A la condition de fournir certains services, la TVA sur l’investissement est récupérable (nettoyage, petit déjeuner, fourniture de linge de maison). Le montant d’acquisition se limite donc au prix hors taxes. 

Qu’est-ce que l’amortissement ?

L’amortissement comptable d’un bien immobilier consiste en l’étalement de son coût sur une durée déterminée. Le montant d’amortissement constitue une charge qui vient s’ajouter aux autres charges et permet de réduire voire annuler le résultat imposable et l’imposition qui en résulte.

En location meublée, l’investisseur peut donc amortir :

  • La valeur hors taxe de l’immobilier (hors terrain),
  • Le montant des frais d’acte,
  • La valeur hors taxe du mobilier,
  • Les frais d’agence.

Le statut de LMNP en bref

  • Un biais de développement de votre patrimoine
  • Préparation de votre retraite
  • Maîtrise de votre fiscalité : l’amortissement vous permet de percevoir des revenus très faiblement voire non-fiscalisées pendant de nombreuses années.